HISTORIQUE DU CLUB

 

 

1937
FONDATION DU CLUB DE CURLING ET SOCIAL DE MAGOG 

 

Le Club de Curling de Magog est l'une des plus anciennes institutions sportives et sociales de Magog. C'est le 9 octobre 1937 qu'un groupe de citoyens fondent le Club sous le nom (anglais) de " Magog Curling and Social Club Limited " et sous le nom français de " Club de Curling et Social de Magog, limité ". Lors de sa fondation, il fallait à ce moment-là un capital de vingt mille dollars (20,000 $) divisé en huit cents parts, d'une valeur de vingt-cinq dollars (25 $) chacune.

À cette assemblée de fondation, les cinq personnes présentes étaient : Edmund Donald qui a été élu président du Club, Alex Russell qui a été élu secrétaire et s'ajoutaient les membres directeurs : Joseph Ouellette, William H. McKenna et Wilbrod Lévesque. Le 15 novembre suivant, le secrétaire a lu les lettres patentes, (lois sur les compagnies) envoyées par l'honorable Esioff Patenaude, Lieutenant-Gouverneur de la Province de Québec à cette époque. À ce moment, en plus des membres fondateurs, le nom de Antoine Gérin s'ajoute à la liste de membres officiels inscrits à la Charte.

À sa fondation, les règles administratives devaient être suivies de très près. Par exemple : les coûts annuels des membres étaient les suivants :

  • Un membre joueur payait dix (10 $) dollars.

  • Un membre social non-joueur payait cinq (5 $) dollars.

  • Un membre social non-résident (5 milles et plus de Magog) payait cinq (5 $) dollars et devait être accepté par le bureau de direction.

  • Les épouses des membres admises au Club social payaient trois (3 $) dollars. 

  • Un membre honoraire ne payait aucun frais.

Comme on le constate aujourd'hui, les montants pour une part de 25 $ et les coûts annuels des membres étaient assez élevés à cette époque.

1940 à 1945

LE CLUB CESSE SES ACTIVITÉS

Le Club à cessé ses activités pendant la période de la 2ième guerre mondiale de l940 à 1945. Le local servait d'entrepôt.

1949

LA DOMINIUM TEXTILE VEND LE CLUB AUX MEMBRES

En 1949, la Dominion Textile a vendu le Club de Curling aux membres. Au fil des ans, les membres s'accommodaient bien des installations du Club.

1983

LE COMPRESSEUR NE FONCTIONNE PLUS

La vie sociale et le curling allaient bon train ; mais, en 1983 … une grande épreuve survint. Le compresseur avait rendu l'âme. Le Club n'avait pas les moyens de le remplacer et plusieurs dettes venaient compromettre l'avenir du Club.

Le Président et certains membres de l'exécutif ont pensé sérieusement vendre le Club pour payer les dettes. Rapidement on convoqua une assemblée générale. Quarante (40) membres sont présents. Le Président avait en main un chèque de dépôt venant d'un autre club social de la ville qui voulait acheter la bâtisse. Après quelques discussions, les membres ont voté majoritairement pour conserver le Club. Mais attention, en ce temps-là, il n'y avait pas de glace à cause du bris du compresseur et il fallait toujours payer les dettes. Tout n'était pas gagné, loin de là.

Cette année-là, les membres ont attendu jusqu'en janvier pour jouer au curling parce qu'ils étaient obligés de jouer sur la glace naturelle. La bâtisse n'était pas isolée et on pouvait voir la lumière entre les planches. C'était très froid à l'intérieur mais au printemps, la glace fondait rapidement. Les joueurs de Magog ont été contraints de jouer les finales à North Hatley.

Heureusement, un membre très impliqué et qui était aussi cadre à la Dominion Textile avait appris que le Club de curling de Trois-Rivières, propriété de Wabasso, fermait ses portes pour construire un local plus spacieux. Sur le champ, une délégation de Magog se rendit sur les lieux pour acheter le compresseur. Cet achat fut possible grâce à trois généreux citoyens, soit MM. Jean-Marc Poulin, Yves St-Jacques et Onil Pomerleau, qui prêtèrent l'argent nécessaire.

Pour l'installation et la mise en marche du compresseur, qui a collaboré à cette mission ? C'est la Dominion Textile qui a fourni et payé la main d'œuvre en plus du matériel nécessaire pour le bon fonctionnement de l'appareil. Un de nos membres, Marcel Meunier, actif au club, a participé à l'installation du compresseur.

1984

LA SURVIE DU CLUB SEMBLE ASSURÉ

En 1984, la survie du Club est assurée grâce à ceux qui y ont cru. Avec beaucoup de courage et de détermination, ils ont su relever le défi. C'est grâce à ces valeureux membres que nous pouvons jouer au curling aujourd'hui.

En 1984, qui menait le club à bon terme ? Ce fut une femme, la seule et unique présidente de l'histoire du curling à Magog. Qui était-elle ? C'était Betty Donovan, celle qui participe aux activités du club depuis quarante-huit (48) ans. Toutes nos félicitations à Mme Donovan.

En 1984-85, nous commencions à renflouer les coffres du Club. En plus des membres qui payaient leur cotisation, on organisait des activités lucratives, dont le tirage annuel, les soupers bénéfice et la réception de dons offerts au Club par des citoyens et des amis de la région. Un don spécial d'un couple ami venant de Rock Island s'ajouta aux dons des clubs de curling voisins, sans oublier la subvention de la Ville de Magog.

Ainsi depuis 1985, après avoir passé des temps durs, le Club a été redressé et tout allait bien jusqu'à l'an 1992. En ce moment-là, un effort nécessaire sera fait de la part des administrateurs et des membres. 

 

1992

DES TRAVAUX MAJEURS SONT ESSENTIELS SINON LE CLUB DEVRA FERMER SES PORTES

(texte intégral du procès-verbal du 23 avril 1992)
" Mot d'ouverture : Philippe Lacasse souhaite la bienvenue à tous les membres du Club présents et nous explique la raison de cette assemblée extraordinaire : Les travaux majeurs à effectuer à l'intérieur du Club.
Philippe Lacasse fait lecture de la lettre reçue du Ministère du Travail du Québec nous obligeant à apporter des modifications majeures à l'intérieur de l'immeuble afin d'améliorer la sécurité des lieux et explique toutes les modifications demandées.

Si le travail n'est pas complété avant la saison prochaine, le Club devra fermer ses portes. Il est donc important pour tous de se serrer les coudes et de mettre la main à la tâche. Une estimation faite de ces travaux par un contracteur pourrait s'élever autour de 26,000 $ à 30,000 $. Le travail bénévole sera donc très important, mais le Club a besoin très vite d'argent afin d'acheter les matériaux. Un prêt volontaire de 100 $ est demandé à chaque membre afin d'acheter ces matériaux ".

Les travaux nécessaires sont également mentionnés :" Aire des glaces: tous les murs et les plafonds devront être recouverts, une porte devra être rajoutée. En plus des nombreux travaux dans la chambre à fournaise, sous l'escalier, dans les passages, les vitres entre la salle et les glaces " Voilà toute une tuile pour le Club ! On rénove ou on ferme.

Comme l'a mentionné dans le temps Philippe Lacasse, " il faut se serrer les coudes et travailler si on veut sauver le Club ".

La solution du prêt volontaire a été décidée. Une somme d'environ 7,000 $ a été prêtée par les membres. Ces sommes varient de 100 $ à 500 $.

Les travaux ont commencé dès le printemps et se sont poursuivis tout l'été. On nous rapporte que des équipes de 10 à 12 personnes se sont succédées tous les soirs de l'été afin de réaliser à temps les travaux nécessaires. 
(Le travail se faisait surtout le soir parce que les membres travaillaient à leur emploi le jour). Allô vacances !

On sait que quelques membres, encore actifs au Club aujourd'hui, en plus du travail " de bras ", ont payé certaines factures " de leurs poches ". On nous dit aussi que le travail le plus difficile à effectuer était de faire le plafond de la salle des glaces : mettre de niveau toutes les poutres et visser les feuilles de gypse au plafond pour ensuite monter et étendre des sacs d'isolant au grenier.

 

1993

LE CLUB FRAICHEMENT RÉNOVÉ OUVRE SES PORTES

À l'automne 1993, le Club était rénové et les membres étaient prêts à jouer au curling.

Quelques années ont passé et le temps de rembourser les membres est arrivé. Ces prêts ne portaient aucun intérêt sur le capital. Le Club devait donc remettre le montant prêté initialement. Plusieurs membres prêteurs ont tout simplement donné le montant du prêt au Club. Au procès-verbal du 18 avril 1995, on compte 17 membres qui ont remis le prêt au Club.

Cette époque des années 1990 à 1995 est digne d'être révélée au public. Les membres ont véritablement sauvé le Club. Sans cette détermination, aujourd'hui, on ne jouerait peut-être pas au curling à Magog.

Bien entendu, depuis 1937 à 1995, d'autres faits sont dignes de mention, mais la survie du Club en 1992, a été l'événement le plus important. Saluons les membres de cette époque, apprécions leur travail, leur courage, leur dévouement et leur générosité. Grand merci à tous.

 

2001

LE CLUB DEVIENT UNE CORPORATION À BUT NON-LUCRATIF

En 200l, le Club de Curling et social de Magog est devenue une corporation à but non lucratif. Depuis quatre ans le Club s'est transformé du tout au tout. De l'extérieur comme à l'intérieur, une toiture neuve, (un revêtement nouveau) les murs ont été isolés et un magnifique revêtement en vinyle fait l'orgueil des joueurs et enfin la glace repose maintenant sur un plancher de béton.

Les bénévoles qui ont consacré des heures et des heures de travail pour en arriver là, ont eu pour seul salaire, la joie d'avoir œuvré à faire du Club, le plus beau Club de Curling de l'Estrie.

2004

LES RÉNOVATIONS DU CLUB

Les rénovations commencent. Pierre Patry (2004-…) prend en charge, avec son conseil d'administration de rénover le Club. La toiture avait été refaite. Il restait tout le bâtiment à rénover, à l'intérieur comme à l'extérieur. Pierre Patry et trois maîtres d'œuvre, Noël Lacasse, Jules Lalancette et Serge Thivierge s'engagent à renover d'abord la salle des glaces. Le travail consistait à enlever les vieux murs, à les isoler pour enfin les recouvrir de vinyle. Plus de vingt membres bénévoles ont travaillé sans relâche pendant les vacances d'été.

L'année suivante, c'était autour de l'extérieur à faire peau neuve. La salle des vestiaires aussi a subi une cure de rajeunissement. Encore là, les bénévoles se mettent à l'œuvre. 

Après plusieurs années d'attente, le projet de rénover la surface de jeu se concrétise. Tout un travail ! Il s'agissait de construire le plancher en béton. Encore une fois, les travailleurs bénévoles se remettent à l'œuvre:  vider la surface de jeu de son sable, enlever les vieux tuyaux, recouvrir le tout d'une dalle de béton et enfin reconstruire les trottoirs.

2007

LE CLUB FÊTE SON 70e ANNIVERSAIRE

Le samedi, 13 octobre 2007, tous les anciens présidents du Club ont eu l'honneur d'être invités et accueillis par le président actuel, monsieur Pierre Patry, entouré de tous les membres actifs, à une cérémonie d'ouverture des fêtes du 70ième anniversaire.

Ont été invités également, les dignitaires de la Ville de Magog qui supportent le Club depuis quelques années.

À cette occasion, nous souhaitons à tous les membres de conserver le bel esprit d'équipe et d'enthousiasme que vous possédez depuis fort longtemps. Que les activités sociales se continuent : les fêtes occasionnelles, les tournois amicaux et les repas communautaires où la joie de vivre règne continuellement.

Le Club de Curling a eu des temps difficiles à passer, mais il a eu aussi de très bons moments. Le club a survécu comme je le mentionnais ci-haut, grâce à la ténacité des gens dévoués, mais aussi grâce à la générosité de gens qui, de près ou de loin, croyaient à la cause.

2008

LA SALLE DE RÉCEPTION EST REFAITE À NEUF

 

En 2008, c'est la salle de réception qui est refaite à neuf. Pierre Patry et son équipe de maîtres d'œuvre, ont su réaliser une salle d'accueil digne de nos hôtes. Bravo aux concepteurs !

Comme vous pouvez le constater, depuis ces quatre dernières années, des travaux très importants ont été effectués au Club. A l'heure du bilan, nous constatons que la bâtisse a été rénovée en entier. Des projets ont été réalisés grâce à la détermination des dirigeants du Club, mais surtout grâce aux centaines d'heures de bénévolat effectuées par les membres. Toujours à l'heure du bilan, des milliers de dollars investis, mais surtout des milliers de dollars d'économie grâce aux bénévoles.

Rendons hommage à ces travailleurs, à ces gens généreux de leur temps, de leur habileté, de leurs efforts, de leurs bras.

Grand merci à tous les valeureux bâtisseurs du Club de Curling et social de Magog.

 

2017

LE CLUB FÊTE SON 80e ANNIVERSAIRE

 

Comme on le sait, le Club de Curling et social de Magog existe depuis 1937 sans interruption d'activités annuelles, à l'exception des années de la 2ième guerre mondiale de l940 à 1945. 

Les années se sont succédées depuis plus de quatre-vingt (80) ans. Depuis sa fondation, le Club de Curling et social de Magog a connu ses heures de gloire et aussi des temps assez difficiles, mais les gens en place, les membres du conseil d'administration et les membres en général ont su, par leur bénévolat et leur détermination, relever de grands défis. Le résultat de tant d'efforts de leur part est perceptible même à ce jour.

Le secret de cette réussite réside dans le bénévolat et le courage de certains membres. Une chose est certaine, et tous les membres actuels sont d'accord sur le point suivant : si le Club de Curling de Magog a encore pignon sur rue, c'est grâce à certains membres qui ont consacré des centaines d'heures de bénévolat afin de soutenir le Club.

 

Historique du Club par Jean-Guy Landry

avec la collaboration de Paulette Lapointe et de Gisèle Berger.

Curling Magog

47, rue de Hatley

Magog, J1X 3G5

(819) 843-4353

clubcurlingmagog@hotmail.com

curlingmagog.com

Web maître : Simon Beauregard

Concepteur : Robert Bluteau